Le 23 novembre, Caen vous invite au Bal des Tranchées dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale

Emotion garantie avec une programmation musicale originale. Le concert Unisson oppose l’horreur de la guerre et la joie de la paix, “De la Grande Guerre aux années folles”.

Le titre sonne lugubre comme un tocsin. Mais la programmation audacieuse fait le grand écart entre une symphonie guerrière et la folie joyeuse du Charleston. Et la nature caritative du concert donne toute la mesure de cette initiative organisée par la zone de défense et de sécurité ouest et le soutien de la ville de Caen.

 

Mars, celui qui apporte la guerre

Le concert en deux parties commence par l’oeuvre majeure du compositeur anglais Gustav Holst : Les Planètes (1914-1917), symphonie qui signe sa notoriété dont Mars est le premier mouvement.  Féru d’astrologie, le compositeur décrit sept planètes du système solaire avec une humeur particulière. Holst a 40 ans lorsqu’il commence la composition de Mars au début de la première guerre mondiale et ses accents guerriers illustrent le chaos du conflit imminent.

 

Au coeur du conflit

Son poème symphonique va crescendo comme une marche à la guerre conduite par Mars, the bringer of war. La planète rouge est au diapason de la fureur du dieu romain et conduit l’auditeur aux confins d’un univers sonore inoubliable. La symphonie est jouée pour la première fois à Londres en 1917. Un siècle plus tard, sa musique a inspiré nombre de musiciens pour illustrer des guerres intergalactiques.
Son chaos dissonant de cuivres et de percussions au rythme chaotique et violent nous bouleverse encore aujourd’hui. L’orchestre d’harmonie Municipale de Caen La Fraternelle assure la première partie de ce concert éprouvant.

 

Le Charleston pour tout oublier

Sans transition, immersion dans l’ambiance des cabarets d’après-guerre avec l’interprétation des grands airs du Charleston. La légèreté d’une musique débridée pour célébrer la liberté et la vie saisie à bras le corps. De la joie, de l’énergie, les corps libres et souples virevoltent. Vive la vie ! Une musique comme un antidote, guidé par l’exotisme et la gaieté d’une Joséphine Baker. Le corps des femmes se libère, les notes prennent des libertés, la folie est d’un nouveau genre. On ne peut imaginer de contraste musical plus saisissant.

 

Les fonds récoltés iront au profit des associations de blessés et des familles de militaires morts en service (Terre Fraternité pour l’armée de Terre, l’ADOSM pour la Marine nationale et la FOSA pour l’armée de l’Air).


Le  Bal des Tranchées

A lire aussi :
Smartappart et le choeur du Mesnil commémorent la fin de la Première Guerre mondiale

 

La solution logement à Caen :
La résidence hôtelière Smartappart est une alternative économique à l'hôtel et vous propose une large gamme d'appartements meublés. Ces appart-hôtel s'adaptent à tout type de séjours, de courte, moyenne ou longue durée : Studio deluxe, studio, 2 pièces, F1 en duplex, 2 pièces en duplex

Smartappart Caen - 19/11/2018