L’édition 2019 de la Solitaire Urgo Le Figaro partira le 2 juin 2019 de Nantes

La course en solitaire et par étapes se prépare et la flotte des voiliers arrivera dès le 27 mai quai de la Fosse à Nantes. L’occasion pour tous d’admirer pendant une semaine ces voiliers d’exception qui partiront le 2 juin sous le pont de Saint-Nazaire.

 

Un plateau d’exception

C’est la première fois que la ville de Nantes accueille la Solitaire Urgo Le Figaro qui fête son demi-siècle de course au large. Un port hautement symbolique puisqu’elle a construit les voiliers de la compétition. Il s’agit d’un départ fictif car la largeur de la Loire est trop restreinte pour le départ réel qui aura lieu à Pornichet, lieu mythique de la voile sous le pont de Saint-Nazaire. On attend un grand cru avec 48 concurrents d’exception dont les plus grands noms de la voile, 4 femmes et 12 néophytes. Les anciens vainqueurs de la compétition’, Michel Desjoyeaux, Loïck Peyron, Armel Le Cléac’h, Jérémie Beyou, Yann Eliès font honneur à la course. Ces loups de mer qui ont le goût du large offriront le sel d’une compétition gonflée à bloc. 

 

Cap sur la nouveauté

Cette année, les skippers vont devoir se frotter à un nouveau bateau : le monotype Le Figaro Bénéteau 3. Avec ce monocoque complexe et hautement technologique, la vitesse sera plus que jamais au rendez-vous. La compétition sera équitable puisque des concurrents de tous horizons partent à armes égales sur un voilier identique qui leur est inconnu. La technique, les tracés, l’expérience, la compréhension du voilier feront la différence.

 

Etre dans les dix premiers serait déjà un exploit

Ce nouveau bateau est exigeant. Il est équipé de foils et a une voile supplémentaire. Il va falloir ruser pour appréhender les angles d’incidences favorables selon le vent et assurer une présence accrue sur le pont pour régler les foils, adapter les voiles et tenir bon la barre. Ils seront plus rapides sur les grands tronçons de 300 miles en eaux libres. Ces nouveaux paramètres promettent des trajectoires inédites et des stratégies nouvelles.

 

Parcours et calendrier

La Solitaire Urgo Le Figaro 2019 propose un parcours atypique de 2000 miles passant par l’île de Man, au départ de Nantes, via Kinsale en Irlande, Baie de Morlaix et Dieppe.

27 mai : arrivée des Figaro Bénéteau 3 le long du quai de la Fosse (Nantes)

2 juin : départ de la première étape (550 miles) sous le pont de Saint-Nazaire

5 juin : arrivée des premiers à Kinsale (Irlande)

9 juin : départ de la deuxième étape (630 miles) vers l’île de Man

13 juin : arrivée des premiers à Roscoff

16 juin : départ de la troisième étape (450 miles) autour de la pointe Bretagne

19 juin : arrivée des premiers à Roscoff

22 juin : départ de la quatrième étape (460 miles) vers la Cornouaille britannique

26 juin : arrivée des premiers à Dieppe

29 juin : remise des prix à Dieppe

Qui sera la successeur de Sébastien Simon, vainqueur de l’édition 2018 ? Un skipper aguerri ou un marin novice ? La compétition sera acharnée entre les 48 rugissants !

 

A lire aussi :

-Saint-Nazaire fête son D-Day

-La ville de Saint-Nazaire recherche ses greeters

-A Saint-Nazaire, les chantiers de l'Atlantique ouvrent leur école

 

La solution logement à Saint-Nazaire

Vous serez aux premières loges pour admirer les bateaux à Nantes et, le jour J, voir le grand départ sous le pont de Saint-Nazaire. Située dans le quartier "ville-port", la résidence Smartppart est une alternative économique à l'hôtel. Du studio au 2 pièces, ses appartements meublés sont tout confort pour vos séjours de courte, moyenne ou longue durée.