Le Stade Malherbe Caen lance sa section feminine dès la rentrée 2019

Pour que les filles puissent rêver, vibrer et vivre du ballon rond en
construisant le football féminin de demain!
A l’image de la norvégienne Ada Hegerberg de l’OL, première joueuse de
l’histoire à avoir remporté un ballon d’Or en 2018, ou de Laure
Boulleau du PSG ,  le foot est populaire auprès des jeunes filles et
peut gagner un public encore plus large.

Avec Angers, Nîmes et Rennes, le Stade Malherbe faisait partie des
derniers clubs de Ligue 1 à ne pas posséder de section féminine.
L’annonce a été faite le 6 décembre par le Président du Stade Malherbe
Gilles Sergent et Nicolas Seube, membre du comité de pilotage.



Une création pas une fusion


Cette décision favorise l’essor du foot féminin français, actuellement
 meilleur championnat d’Europe et permet à l’équipe nationale de
nourrir de hautes ambitions. Les « Rouge et Bleu » partiront du bas de
la hiérarchie puisqu'il s'agira d'une création et non d'une fusion
avec une autre formation de la région type AG Caen (dont les filles
évoluent cette saison en R1 après avoir connu la D2). Cette création
ex nihilo rejoint les valeurs de ce club populaire et formateur
installé depuis longtemps sur du sport élite et renforce son identité
et son autonomie.



Avoir une équipe en deuxième division


Dans les mois qui viennent, des journées portes ouvertes seront
organisées et les sélections commenceront. L’idée n’est pas de piller
les clubs de la région. Le souhait initial est d’être en jour en D2
puis en D1 si les moyens, les infrastructures et les années de
formation suivent. Les jeunes, qui sont aujourd’hui obligées d’aller
en Bretagne, pourront donc devenir joueuses de foot professionnelles
sans quitter la région. Un club qui ouvre aussi des perspectives pour
des femmes dirigeantes ou arbitres.



Un projet structuré


A la rentrée, il y aura donc trois équipes dans l’école de foot, U8,
U10, U12, U18 et une équipe senior engagée dans le championnat R2.
Avec un éducateur et un dirigeant par catégorie. Le staff médical
viendra par la suite. Mais une chose est sûre : Nicolas Seube,
coordinateur et porteur du projet, ne sera pas entraîneur.

La coupe du monde de foot féminine aura lieu en France aux mois de
juin-juillet prochain. Avec des initiatives comme celles du SM, le
public s’élargira et le foot féminin gagnera encore en poids et
crédibilité. Des vocations naîtront et les clubs seront là pour
(ac)cueillir la fine fleur du foot féminin.

A lire aussi :
-Avec le maillot du XV de France, le Coq Sportif habille les Bleus jusqu’en 2024

-Les bonnes raisons d'aller à Caen

-Les 10 plus belles terrasses de Caen

La solution logement à Caen :
Les résidences Smartappart sont une alternative économique à l’hôtel.
Pour vos déplacements touristiques ou professionnels, ses appartements
meublés vous accueillent et les tarifs sont dégressifs à partir de
deux nuits : studio deluxe, studio, 2 pièces, F1 en duplex, 2 pièces
en duplex

Smartappart Caen - 14/12/2018