Bons chiffres pour l’hôtellerie française en 2018

 Malgré un climat social agité, l’hôtellerie française affiche de très bons résultats pour 2018. Le secteur bat même des records affichant une nette croissance de son revenu par chambre et connaît une hausse de son taux d’occupation. 


Une tendance  à la hausse

2017 était déjà une très bonne année et décrochait sa première place touristique internationale avec 89 millions de touristes et une hausse de 6 % par rapport à 2016. Toutes les catégories sont concernées hormis l’hôtellerie super-économique azuréenne en recul et la stagnation de l’hôtellerie parisienne, à la traîne depuis les attentats de 2015.


La Province, une dynamique confirmée

Malgré un climat social houleux (grève Air France et SNCF, gilets jaunes en fin d’année), le secteur bat toujours des records en 2018 et affiche une nette croissance de son revenu par chambre (+6,4%). Les taux d’occupation à la hausse (+1,4 points) se traduisent par une progression des prix moyens (+4,9%). Au global, la croissance du revenu par chambre atteint ou dépasse les 7 % avec 5,4 % pour l’hôtellerie économique. Une bonne nouvelle pour l'hôtellerie de Caen et Cherbourg ainsi que les hôtels de Lorient et Saint-Nazaire.



Le luxe retrouve de sa superbe

Les hôtels de la capitale retrouvent leur niveau de 2014 et enregistrent 80 % de fréquentation. Une exception pour les palaces où la concurrence est forte avec les réouvertures des Ritz, Crillon et Lutetia. De plus, ces établissements ont été directement impactés fin décembre par les manifestations des gilets jaunes concentrées autour des Champs-Elysées.

 

Les prévisions pour 2019

Une belle année en perspective d’après les estimations du cabinet Deloitte in Extenso avec un chiffre d’affaires hôtelier compris entre 2,8 et 4,2 %. Et une croissance confirmée entre 2,5 et 4 % pour le milieu de gamme et l’hôtellerie économique. 

Gageons que les régions sauront conduire des politiques touristiques attractives pour hisser leurs villes au dessus de l’estimation. En 2018, Rennes, Nice et Nantes ont tiré leur épingle du jeu avec un CA de 8 %. En 2019, les villes de Troyes, Caen, Saint-Nazaire, Cherbourg, Lorient vont se mettre en quatre pour vous accueillir au meilleur prix. Si vous cherchez un hôtel à Troyes, Caen, Saint-Nazaire, Cherbourg et Lorient,  les résidences SmartAppart vous proposeront des nuits à prix très doux pour des séjours de courte, longue et moyenne durée.

Photo : J.M. Enault/Office du tourisme de Cherbourg Cotentin

A lire aussi :

-Les touristes ont plébiscité la Normandie en 2018

-Calvados, découvrez Caen

-Préparez votre visite à Troyes dans l’Aube

-Visitez Saint-Nazaire en Loire-Atlantique