A partir du 2 avril à Troyes, voyagez de l’âge du Fer au néolithique avec la deuxième édition de l’événement ArkéAube 2019

L'archéologie et le patrimoine sont le fer de lance du département de l’Aube en Champagne. L’exposition ArkéAube, Des premiers paysans au prince de Lavau, dresse le riche inventaire de cette région chargée d’histoire.

 

A l’aube de l’Aube

Cela fait 10 ans que le Conseil départemental de l’Aube  accélère sa politique culturelle et touristique en faisant la part belle au patrimoine du département. Depuis 1990, 200 fouilles ont été conduites près de Troyes ce qui fait de l’Aube le département le plus dynamique de Champagne-Ardennes. Chaque année, de nombreuses manifestations permettent de découvrir des pans méconnus de son histoire. Du peuplement par les chasseurs cueilleurs il y a 10 000 ans jusqu’aux fastes des princes celtes il y a 2 500 ans, l’exposition convoque experts et scientifiques pour faire le point sur les découvertes et dévoile ses trésors pour sa deuxième édition.

 

A la croisée des chemins

Avec sa localisation privilégiée et les grandes voies de circulation naturelle que sont la Seine et l’Aube, le territoire est un carrefour de civilisations et d’échanges, confluence de deux axes migratoires et commerciaux : axe sud- ouest , des plateaux turcs jusqu’aux côtes Atlantiques, axe sud-nord, entre pays baltiques et Méditerranée. Une position stratégique qui garantit commerce florissant et enrichissement culturel.

 

Une scénographie pédagogique et interactive

L’exposition orchestrée en six étapes témoigne de la façon dont les populations ont traversé, habité, occupé, exploité le territoire de l’Aube. Des agriculteurs aux artisans, des marchands aux guerriers, en passant par les princes et dynasties, l’activité humaine est représentée par plus de 200 objets archéologiques. Parmi eux, des vestiges exceptionnels :  la céramique de Bréviandes, les parures funéraires de la Saulsotte, de Dosnon et de Marigny-le-Châtel, les outils et bijoux du Nogentais, les enceintes uniques de Pont-sur-Seine, les tombes guerrières et les armures de Buchères… et, bien sûr, les premiers vestiges restaurés du prince de Lavau...

 

Une nécropole livre ses secrets

À Lavau (près de Troyes), l’Inrap a mis au jour, en 2015, une exceptionnelle tombe du milieu du Ve siècle avant notre ère. Un prince celte paré de bijoux en or était allongé sur son char et des objets rarissimes dont un chaudron en bronze étrusque. Elle témoigne des échanges entre les cités étrusques et grecques et le nord du continent, bénéficiant aux communautés installées sur les axes fluviaux. Huit objets restaurés par le C2RMF seront présentés ici en exclusivité.

 

Visiter ArkéAube, c’est découvrir une terre d’archéologie, comprendre ceux qui nous ont précédés et renforcer son sentiment d’appartenance à un territoire multimillénaire.

 

A lire aussi :

-La Cité du vitrail de Troyes

-A Essoyes dans l’Aube, visitez la maison de Pierre-Auguste Renoir et entrez dans l’intimité du peintre impressionniste

-Partez sur la trace des Templiers à Troyes

 

La solution logement à Troyes

Si vous partez en terre d’Aube sur les traces de nos ancêtres,  optez pour la solution logement SmartAppart. En plein centre-ville, la résidence hôtelière Smartappart est une alternative économique à l’hôtel et propose des tarifs dégressifs pour ses appartements meublés à partir de deux nuits.

 

 

 

Smartappart Troyes - 02/04/2019