Tara , la goélette scientifique se refait une beauté à Lorient-Keroman avant son grand départ prévu en juin 2019

Révision de fond en comble pour celle qui a enchaîné 29 mois d’expédition dans le Pacifique. La goélette, entrée depuis 4 mois dans la cathédrale Ouest de l’aire de réparation du chantier de Kéroman, vient d’en sortir pour le remâtage. C’est la dernière ligne droite avant son grand départ en juin.

 

Tara d’utilité publique

La Fondation Tara Expéditions, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan, développe, grâce à la goélette Tara, une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite devant permettre de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique.

Tara en chiffres donnerait presque le mal de mer : 11 expéditions scientifiques, 400 000 km parcourus, 60 000 échantillons récoltés et 70 publications scientifiques. 45 000 enfants sensibilisés à bord et 2 millions de visiteurs dans ses expositions. 

 

Un repos bien mérité

Toutes les entreprises locales et les marins sont sur le pont pour la maintenance préventive et curative de ce bateau conçu il a trente ans par Olivier Petit et Luc Bouvet. Après 100 000 km dans le Pacifique à explorer les récifs coralliens ( soit deux fois et demi le tour de la terre!), il est temps pour Tara de rentrer au bercail. Son retour est toujours un événement. Une armada de plaisanciers lui a fait fête le 27 octobre dernier. Tous les trois ans, cinq mois sont nécessaires pour remettre sur pied la goélette qui écume les océans.

 

Des réparations lourdes

Bien au sec dans son alcôve, elle se refait une santé. Le carré est altéré par les amplitudes de températures des océans Pacifique et Arctique qui soufflent le chaud et le froid. L’isolation thermique et phonique est à revoir pour garantir le confort de ce lieu de vie de l’équipage. Tous les équipements sont vérifiés et les groupes électrogènes changés ce qui n’est pas une mince affaire. Ils doivent être démontés et extraits à la force des bras, les moindres fuites colmatées et les panneaux de plexiglas réparés.

Les mâts de Tara sont également dérouillés, drisses et textiles passés au crible. Rien n’est laissé au hasard pour cette vigie, experte scientifique de très haut niveau.

 

Le vent dans les voiles

En 2019, Tara va remplir sa mission de sensibilisation et d’éducation. Elle prévoit un tour d’Europe et donnera de nombreux rendez-vous sur le thème de la recherche océanographique et de la préservation de l’Océan face aux pollutions plastiques. Mer du Nord, Mer Baltique ou Méditerranée, Tara parlera aux jeunes générations et mobilisera les décideurs politiques pour faire de l’Océan une responsabilité commune.

Photo : Yohann Cordelle/ C.C. 3.0

 

A lire aussi :

 

-Belle prise pour le port de Lorient : sa norme ISO 14001 vient d'être reconduite jusqu'en 2022

-Au salon Navexpo, le navire d'Efinor Sea Cleaner lutte contre la pollution dans le port de Lorient

-Au printemps 2019, La Cité de la Mer de Cherbourg nous invite à plonger dans son nouvel espace, L'Océan du futur

 

La solution logement à Lorient :

Vous devez vous rendre à Lorient pour un déplacement professionnel ou familial ? La résidence Smartappart est une alternative économique à l'hôtel. Avec ses appartements meublés, les formules de location sont conviviales et s'adaptent à tous types de séjours de courte, moyenne ou longue durée.

 

Smartappart Lorient - 19/03/2019